c

Cum sociis Theme natoque penatibus et magnis dis parturie montes, nascetur ridiculus mus. Curabitur ullamcorper id ultricies nisi.

1-677-124-44227 184 Main Collins Street, West Victoria 8007 Mon - Sat 8.00 - 18.00, Sunday CLOSED
Follow Us

Un rouleau d’auto-massage…Quel intêret ?

Voici une première présentation du “foam rolling

Soit l’utilisation d’un rouleau de massage, inspirée des pratiques d’Ostéopathie ou Chiropractie appelée “Trigger Point Therapy”, la thérapie des points gâchettes.
L’accumulation de toxines généré par différents stress physiques (sur-sollicitation musculaire, répétition, défaut postural, manière de s’alimenter…) et psychiques (anxiété, angoisse, nervosité, peur, pressions professionnelles…), forment des noeuds plus ou moins douloureux au touché. Ils limitent la souplesse, la mobilité, la force et peuvent provoquer des douleurs dans une autre zone de votre corps.

L’auto-massage permet de vous en libérer, afin de retrouver et d’exprimer votre plein potentiel.

Partant du principe que le corps et l’esprit sont étroitement liés, défaire les noeuds engendrés au cours de votre existence aura un impact tant sur votre façon de bouger que votre façon de penser…

Toutefois il n’y a rien de magique !!!

Autant vous aurez une sensation très agréable suite aux séance d’auto-massage, un gain de force, de souplesse et de mobilité immédiat.
Autant la répétition est nécessaire pour conserver ces bénéfices, et pouvoir également atteindre des noeuds plus ancien bien inscrit en profondeur, afin d’affirmer de plus grands résultats.

 

4 façons de l’utiliser

  • Il est très intéressant d’utiliser le foam rolling en début d’entrainement comme échauffement, pour activer le système cardio-vasculaire (vous pouvez être surpris par des bouffés de chaleurs perçus), pour gagner en mobilité et force et pour améliorer votre schéma corporel (afin de mieux vous situer dans l’espace et être plus réactif) pour l’entrainement avenir.
  • Parfois même pendant la séance pour améliorer la performance ou diminuer des douleurs.
  • Mais également en fin de séance pour récupérer plus rapidement en éliminant plus de toxines et ou en apportant plus d’éléments de reconstruction en hyper-vascularisant les zones sollicité (un peu comme l’effet de la cryo-thérapie ou les bas de récupération).
  • Ou encore pour un traitement de fond comme expliqué précédemment…

Bien qu’il soit très agréable de occuper de soi en s’honorant comme ceci,

à mon sens cette pratique doit être un béaba de l’entrainement, tel que l’échauffement et les étirements. Cette pratique est commune dans de nombreux pays autour du globe et présente dans le sport de haut niveau depuis plusieurs années.
L’intérêt de l’auto-massage est déclinable à souhait :
  • retrouver une mobilité perdu suite à une longue journée de travail (longue période assise, actions répétées) ou suite à un événements ponctuels (déménagement, animation sportive…) ou au cours de son existence…
  • assouplir le corps et l’esprit (aide à lâcher prise, puissant allié pour les étirements)
  • diminuer des douleurs chroniques
  • pré ou post entrainement
  • optimisation des performances
  • amélioration du sens kinesthésique, réactivités, proprioception, meilleur repères dans l’espace….
De ce fait, faisant partie d’une société toujours en recherche de performance, je trouve logique de l’intégrer à notre hygiène de vie, pour atteindre plus rapidement nos objectifs et améliorer notre quotidien.
Ajouter un commentaire